Le Musée du Vignoble et des Vins d'Alsace KIENTZHEIM - 68




  Accueil  |  Présentation  |  Kientzheim  |  Presse  |  Infos pratiques   |  Partenaires
 

« Nul n'est prophète en son pays… » !


Cela se vérifie tous les jours, le musée du vignoble et des vins d'Alsace ne déroge pas à ce dicton. Des touristes du Brésil, des Etats-Unis, d'Angleterre, d'Allemagne, de Suisse, d'Espagne etc…..le connaissent et viennent le visiter. Alors que beaucoup d'Alsaciens ignorent son existence mais connaissent par contre la Confrérie St Etienne ce qui est tout de même assez paradoxal alors que le musée se situe dans la propriété de celle-ci.


Historique

L'association des Amis du Musée du Vignoble & des vins a été fondée le 22 septembre 1974 ( Président fondateur Théo Faller )
. Regroupant quelques amis passionnés par l'histoire de la viticulture, l'association se donnait pour but de créer un musée à la gloire des vins d'Alsace.
L'Alsace ne possédait pas encore son propre musée des vins. Il manquait à notre province, une présentation aussi complète que possible du travail du vigneron sans omettre les métiers annexes (tonnellerie et verrerie).
 


 
La Confrérie St Etienne mit gracieusement à la disposition de l'association une dépendance du château. Située dans un cadre idéal et au centre du vignoble alsacien , les travaux d'aménagement débutèrent en 1978.

A la petite équipe de la première heure s'ajoutèrent plusieurs organismes qui financèrent l'opération : la Caisse régionale du Crédit Agricole du Haut-Rhin ainsi que celle du Bas-rhin, l'Union régionale des Caisses d'Epargne d'Alsace et de Moselle et le Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace représentant la grande famille des vignerons.
André Hugel succéda à Théo Faller décédé prématurément en 1979 et mena à bien l'achèvement des travaux.

Il restait à meubler le musée. Dans un premier temps, plusieurs personnes déposèrent de nombreux objets et outils permettant ainsi l'ouverture du musée fin juin 1980. Puis des dons et dépôts affluèrent de toute la région complétant avantageusement les collections.
Parallèlement à l'action de nos généreux donateurs ou prêteurs, d'autres personnes prouvèrent leur attachement à l'histoire du vignoble en devenant membre de l'association des amis du musée.



Description

Que découvre le visiteur en arpentant les 300m2 du musée ?

Le rez-de-chaussée est entièrement consacré aux grands objets . Ainsi, une reconstitution de cave a pu être réalisée par des fûts de différentes contenances (8 à 35hl) des outils indispensables au travail en cave (cuves, brocs à vin, robinets) deux pressoirs à vis de 1640 et 1716 . Parallèlement, une voiture de vendanges et ses tendelins et cuveaux permettent aux visiteurs de mieux saisir les tâches du vigneron lors de la récolte.
 
Un petit pressoir ambulant monté sur 4 roues en bois qui circulait d'une cour à l'autre durant les vendanges nous rappelle que la vigne était présente partout même dans les régions plutôt céréalières. Un alambic transportable date des années 1930 évoque l'importance de la distillation au temps de nos aïeux.

 
Le 1er étage est principalement consacré au travail du vigneron et aux métiers annexes . Houes, pioches, charrues, plantoirs se succèdent parmi tant d'objets utilisés par les vignerons lors des travaux viticoles.

L'art du tonnelier , étroitement lié à la viticulture, est représenté par toute une panoplie d'objets et dont la plus grande partie provient de la tonnellerie J.B. Mandrés d'Ammerschwihr.

La verrerie n'est pas négligée et plusieurs verres, cruches et bouteilles en présentent l'évolution au cours des siècles. Plusieurs cartes et documents illustrent les différentes voies utilisées pour l'exportation de nos crus en Europe occidentale et orientale.

Une vidéo de 16mn présente la route des vins, les terroirs et les différents cépages alsaciens.

Le 2ème étage est plutôt consacré à l'aspect technique de la viticulture.
La plupart des objets datent de la fin du 19 ème siècle et du début de ce siècle. Une série de pompes à vin dont la plus ancienne remonte vers 1885 permet au visiteur de suivre l'évolution au cours des 90 dernières années. Il en est de même pour les sulfateuses et les soufreuses.

Dans le domaine de la lutte contre les maladies cryptogamiques, le phylloxéra en particulier, une série de documents imprimés mais aussi photographiques brosse un tableau relativement complet sur les méthodes utilisées jadis.

 
Le travail en cave n'est pas oublié. Ainsi filtreuses, tireuses, bouchonneuses et capsuleuses illustrent parfaitement cet aspect au cours de la première moitié du 20è siècle.

Ce musée du vin se veut régional. Il se doit de toucher et de sensibiliser toute la profession viticole ainsi que tous les amateurs de Thann à Wissembourg. Il est un hommage rendu par notre génération aux nombreux vignerons alsaciens qui, à force de travail et de courage, ont su donner au vignoble ses lettres de noblesse.

Au musée du vignoble et des vins d'Alsace les objets inanimés ont sans nul doute une âme, une atmosphère particulière s'y dégage. Situé dans le triangle de Kaysersberg, Sigolsheim et Ammerschwihr, c'est une sortie à ne manquer sous aucun prétexte….  !


 
 
Visiteurs | Le Musée du Vignoble © 2006 | - mentions légales - |